Briller de tous les feux

 

Une identité proclamée !

 

Combien sont ceux qui n’assument pas ou peu ce qu’ils sont ? Combien n’osent pas se montrer sous leur vrai jour ?

J’ai connu une femme qui se plaignait de ne pas pouvoir exprimer sa vraie nature aux autres. Assumer nos idées, nos choix et ce qui nous anime permettrait de se sentir exister dans son identité véritable

Pourquoi n’osait-elle pas ? Lorsqu’elle s’y risque, la réponse vint à elle comme un boomerang : « Qui peut être intéressé par tes idées ? ». La difficulté c’est qu’émotionnellement ces propos n’affectèrent qu’elle et son besoin de reconnaissance. Elle prit cela comme un rejet.

En astrologie, la LUNE NOIRE de son thème positionnée dans le signe du Lion signifiait bien la notion de non-reconnaissance. Un interdit karmique auquel elle devait faire face pour lever le voile sur de fausses interprétations. Laissant ainsi libre cours à l’expression créatrice de son Soleil.

Le signe solaire renseigne sur l’identité construite dès le départ de la vie. Une représentation signifiée par un cercle. Au centre figure un point vers lequel il faut tendre tout au long de l’existence. Il donne le ton à l’état général du tempérament et du rythme énergétique qui influencera l’individu. Il dépeint ce que nous projetons dans l’avenir lorsque nos qualités (Signe) sont pleinement exploitées. De plus, il renseigne sur :

  • Le plan psychologique : le Soleil représente la confiance, l’assurance, le contrôle de soi, l’autorité, l’esprit de domination, l’ambition, l’orgueil, l’amour-propre, la fierté, l’enthousiasme, la vitalité, l’entrain.
  • Le Plan physique : Il représentera lexpression de l’égocentrisme, l’attitude qui consiste à tout ramener à soi.
  • Le plan énergétique: Il représente la volonté personnelle, gage de succès, si l’on sait l’utiliser correctement.
  • Le plan spirituel: Il efface le petit moi au profit de ce qui le particularise. L’originalité est alors mise en lumière. C’est aussi l’amour Divin vers lequel l’homme devrait tendre pour retrouver sa divinité.

Lorsque nous nous sentons jugés, que l’on nous trouve un peu bizarre ou que l’on rit de nous, n’en tirez pour autant aucune conclusion. Si, aux critiques de l’entourage, vous opposez beaucoup d’amour et de douceur, quelque chose en eux réagira. Supposez que vous vous sentiez différent, c’est à vous d’assumer cette différence, cette caractéristique qui vous singularise. Partant de ce fait, vous êtes prêt à vous élever au-dessus de toutes les énergies déplaisantes.

 « Ne voyez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre en l’homme ne peut le souiller, car cela n’entre pas dans le cœur »*.

* Marc 7-18

Peu importe l’expérience que nous souhaiterions réaliser. Le but est de coordonner notre identité avec toutes les parties de nous-même, pour que toutes nos actions soient en accord avec ce que nous vivons intimement. Lorsque nous assumons notre identité dans le « JE SUIS » véritable, nous répondons au « Qui suis-je ? » en termes spirituels plutôt qu’en termes physiques. Celui que Patanjali Maître Hindou nomme, « le Soi ».

Retrouver une liberté naturelle nécessite d’analyser et d’exprimer profondément notre ressenti. Évitant ainsi de faire comme si tout allait bien. Quand nous rendons à son soleil son identité propre, il retrouve son rôle qui est celui de briller de tous les feux.

 

Véronique Sorrentino

Astrologue, Psychothérapeute

Accompagnement personnalisé

École – Formation – Séminaire

http://www.connaissanceetsavoir.com